01 46 55 50 95

Optimiser son SEO grâce au fichier .htaccess : ce qu’il faut savoir

avril 21, 2021
Sydney Monnet

Optimiser son SEO grâce au fichier .htaccess : ce qu’il faut savoir

 

En matière d’optimisation SEO, bon nombre de propriétaires de sites web s’attardent uniquement sur leur code HTML et les mots clés sur lesquels ils souhaitent se positionner. Or, il existe d’autres facteurs importants à prendre en compte pour booster le référencement naturel de son site web. Le fichier .htaccess en fait partie. Qu’est-ce que c’est ? Est-il réellement important dans l’optimisation du classement d’un site web sur les résultats des moteurs de recherche ? Nous faisons le point pour vous aider à mieux comprendre ce fichier peu connu du plus grand nombre.

Qu’est-ce qu’un fichier .htaccess ? 

Il s’agit d’un fichier de configuration destiné aux serveurs fonctionnant sous le logiciel Apache. Il permet par exemple d’indiquer des commandes ou de renforcer la sécurité d’une page web avec un mot de passe. Son usage est multiple, mais en SEO, il permet de gérer certains problèmes tels que :

  • Les réécritures d’URL.
  • Les redirections : erreur HTTP 404, code 301…
  • L’indexation des contenus.
  • L’affichage de pages 404 personnalisées.

Intégré directement dans un répertoire, le ficher .htaccess agit sur l’ensemble des sous-répertoires contenus dans ce dernier. C’est pour cette raison que les développeurs le placent le plus souvent à la racine du site pour qu’il agisse sur l’intégralité des répertoires de celui-ci. Il est donc possible de créer plusieurs fichiers .htaccess afin d’agir sur un ou plusieurs répertoires spécifiques du site.

Où peut-on trouver le fichier .htaccess ? 

Le fichier .htaccess se trouve généralement à la racine du répertoire du site. Son emplacement varie toutefois selon les plateformes utilisées. Pour l’optimisation SEO d’un site WordPress, par exemple, il est directement accessible dans le répertoire d’installation du système de gestion de contenu (CMS). Il est également possible d’accéder au fichier .htaccess via FTP.

 

 

(lien : image copier à partir du site SEOH (Référencement CMS/Référencement WordPress)

Quant aux plateformes d’hébergement qui utilisent le panneau de configuration cPanel, il suffit de se connecter au gestionnaire de fichiers. Le fichier .htaccess se trouve à la racine du répertoire, mais l’option « Show Hidden Files » doit toutefois être activée pour accéder au .htaccess.

Un outil de référencement naturel à part entière

Le fichier .htaccess se présente comme un outil SEO incontournable. Avec des directives précises, il permet de gérer et d’agir directement sur le comportement d’un site web. Bien configuré, il contribue donc grandement à l’optimisation du référencement naturel.

Parmi les modifications possibles, le .htaccess permet par exemple de :

  • Mettre en cache le contenu du site dans le navigateur ou sur le serveur : cette intervention permet d’optimiser le temps de chargement des pages web, et donc la performance globale du site.
  • Rectifier le problème de compatibilité de pages dans des navigateurs différents : des instructions sont insérées dans le fichier .htaccess afin de détecter le type d’explorateur internet (User Agent). Lorsque ces directives sont exécutées, l’utilisateur se verra proposer une page adaptée à son navigateur.

L’intérêt d’optimiser le SEO dans les fichiers .htaccess

Le fichier .htaccess contribue t-il vraiment à l’optimisation du référencement naturel ? Pour répondre à cette question, voici une liste non exhaustive des principales raisons d’accorder une attention particulière à ce type de fichier :

  • Les moteurs de recherche tels que Google apprécient fortement les sites web avec des URLs propres. Avec le fichier .htaccess, vous pouvez en générer autant que nécessaire.

 

(lien : https://cdn.pixabay.com/photo/2014/10/12/12/38/google-485611_960_720.jpg)

  • Les robots des moteurs de recherche crawlent vos pages avant de vous indiquer la façon dont votre .htaccess gère les différentes fonctionnalités de votre web site. Si vous le configurez dans les règles de l’art, il participera à l’amélioration de la fiabilité de votre plateforme (aux yeux des algorithmes).
  • Un fichier .htaccess optimisé pour le SEO signifie entre autres qu’il peut gérer le code 301 de redirection. Mais pas seulement, car il doit également pouvoir résoudre l’erreur HTTPS 404 qui survient le plus souvent sur certains sites.
  • Pour des raisons de sécurité ou éviter que vos concurrents piratent votre site par exemple, le recours au ficher .htaccess n’est pas de refus. Il est même recommandé afin de bloquer les internautes qui utilisent des noms de domaine ou des adresses IP.

Optimiser la vitesse de son site grâce au fichier .htaccess 

Le temps de chargement d’une page fait partie des nombreux critères pris en charge par les moteurs de recherche dans le classement des sites web dans leurs SERPs. C’est également un facteur déterminant aux yeux des internautes, car une page qui tarde à se charger risque de faire fuir l’utilisateur. Il est donc nécessaire d’optimiser la vitesse de chargement pour gagner le haut des résultats des moteurs de recherche comme Google.

 

(lien : https://cdn.pixabay.com/photo/2018/01/17/07/06/laptop-3087585_960_720.jpg)

Il existe plusieurs techniques pour rendre votre site plus rapide. Parmi celles-ci, la mise en cache est une solution incontournable en matière d’optimisation SEO. Le principe est simple : une fois mise en place, la mise en cache permet de stocker les ressources de votre site dans le navigateur utilisateur, sans les modifier. Pour ce faire, vous devez créer un fichier .htaccess en y intégrant les directives nécessaires à l’activation de la mise en cache.

Dès lors que celle-ci est activité, il est plus facile d’accéder à votre site web, sachant que sa vitesse de chargement est beaucoup plus rapide. En plus d’accélérer votre site, la mise en cache optimise le temps de traitement du serveur.

Avant toute intervention, n’hésitez pas à réaliser un audit SEO de votre site web pour obtenir des idées de stratégies de référencement naturel adaptées.

Améliorer la performance de son site avec des redirections

Au-delà des erreurs de syntaxe et des éventuels problèmes de serveur, les erreurs 404 sont parfois dues à une mauvaise redirection. Pour éviter de nuire à la qualité de navigation sur votre site, et donc réduire le taux de rebond, il est crucial de résoudre ces erreurs 404 (Page introuvable).

Après avoir identifié les liens brisés à l’aide d’outils adaptés tels que Google Search Console ou Dead Link Checker, vous pouvez corriger les erreurs 404. Différentes techniques s’offrent à vous :

  • Supprimer le lien cassé.
  • Remplacer le lien cassé : la nouvelle URL doit rediriger vers un contenu pertinent.
  • Effectuer une redirection 301 : en cas de modification d’URL.

 

(lien image : https://cdn.pixabay.com/photo/2017/06/08/17/32/not-found-2384304_960_720.jpg)

Concrètement, vous devez créer un fichier .htaccess pour configurer les redirections. S’il est bien fait, vous aurez la chance de réduire votre taux de rebond tout en améliorant les performances de votre site en matière de SEO.

Bien que la modification du fichier .htaccess permette d’optimiser certaines caractéristiques et fonctionnalités de votre site web, elle n’est pas sans risque. Une simple fausse manipulation et votre site peut ne plus fonctionner correctement, suivi d’un code d’erreur 500. Pour éviter les mauvaises surprises, il est fortement conseillé de sauvegarder vos fichiers .htaccess actuels avant procéder aux éventuelles modifications.

 

Laisser un commentaire