SEO : pourquoi et comment optimiser ses vidéos pour votre site ?

Optimiser ses vidéosSEO : pourquoi vous ne devez plus vous passer des vidéos

Si les contenus web se sont longtemps limités au texte, puis aux images, les technologies développées par les moteurs de recherche nous permettent désormais de publier tous types de formats sur un site. C’est notamment le cas de la vidéo, qui a su gagner ses lettres de noblesse sur internet : il suffit de consulter les parts de marché de YouTube, principal fournisseur de vidéos en ligne et troisième site le plus visité au monde (toutes catégories confondues), pour s’en rendre compte. Cependant, la publication d’une vidéo sur votre site web ne suffira pas à vous faire profiter des avantages évidents de ce type de contenu. Il vous faudra optimiser vos vidéos, tout en veillant à ce qu’elle améliore l’expérience de l’utilisateur : suivez le guide !

Pourquoi publier des vidéos en ligne ?

Les effets d’une vidéo sur le trafic et le référencement naturel d’un site web sont nombreux. Elle vous permettra de :

  • Faire croître le trafic et le taux de conversion sur votre site web ;
  • Promouvoir la création de votre entreprise ou le lancement d’un nouveau produit ou service en ligne ;
  • Communiquer sur les actions, les engagements et la philosophie de votre entreprise sur un ton plus informel ;
  • Améliorer la visibilité de votre site web sur les principaux moteurs de recherche, et par là même d’améliorer la visibilité de votre entreprise ;
  • Vous positionner comme un expert de votre secteur ;
  • Présenter le fonctionnement d’un produit ou d’un service difficile à prendre en main ;
  • Humaniser votre entreprise, surtout s’il s’agit d’un pure player (à l’existence exclusivement virtuelle), en présentant les membres de votre équipe, vos locaux…

Les bienfaits d’une vidéo, en particulier sur le référencement naturel, sont nombreux. En revanche, la publication de ce type de contenu ne s’improvise pas !

Publier une vidéo sur un site web ou un blog : ça se prépare !

Séduit par les effets d’une vidéo sur le référencement naturel et le trafic d’un site web ? Attendez encore un peu avant de vous jeter à l’eau ! Avant même de passer à l’étape de la réalisation, il est essentiel de définir votre stratégie vidéo en vous posant les questions suivantes :

  • À qui s’adresse la vidéo ?
  • À quoi doit servir ce contenu : convertir, éduquer, fidéliser ?
  • Quel est le ton retenu pour ce contenu : formel, informel, décalé ?
  • Quel est le message essentiel de cette vidéo ? En d’autres termes, quelle idée souhaiteriez-vous que l’internaute garde en tête après l’avoir visionnée ?
  • Qui doit être impliqué dans la réalisation de cette vidéo ?
  • Quels outils de mesure permettront d’évaluer l’efficacité de ce contenu ? Vous retrouverez une liste de KPI opérationnels en fin d’article.

Comment optimiser une vidéo pour les réseaux sociaux ou pour votre site ?

Les questions du paragraphe précédent vous aideront à définir la stratégie éditoriale de votre publication vidéo. Mais ce n’est pas tout : vous devez aussi penser à l’optimisation technique de ce type de contenu. Il est donc temps de mettre les mains dans le cambouis !

Les principes du référencement naturel changent assez peu ; il suffit de les adapter au type de contenu que vous souhaitez publier. Dans le cas d’une vidéo, il faudra faire à attention à :

  • Bien sélectionner vos mots-clés : ils restent le fer de lance de votre stratégie SEO, quel que soit le type de contenu. Ces mots-clés doivent être cohérents et pertinents avec le thème de votre vidéo. Ils doivent également apparaître dans les métadonnées du contenu : titre et sous-titres, balises title et meta description, légende et/ou description, étiquettes (ou tags), notes et/ou liens intégrés dans la vidéo… Autant de micro-contenus à optimiser !
  • Prévoir la conversion de l’internaute : une fois la vidéo consultée, amenez-le là où vous souhaitez qu’il se rende. Votre meilleur allié pour y parvenir : un appel à l’action efficace, court et bien visible sur la page de la vidéo. N’hésitez pas à inclure ce call to action à la fin de votre vidéo, à l’oral ou à l’écrit, pour optimiser votre taux de clic et de conversion.
  • Sous-titrer votre vidéo : les internautes économisent le temps qu’ils passent en ligne. La plupart commencent à visionner les vidéos sans le son, et décident de poursuivre ou non leur visionnage dans les secondes qui suivent : les sous-titres sont donc devenus indispensables ! Là encore, pensez à intégrer vos mots-clés de la façon la plus naturelle possible. Ne vous en remettez pas aux sous-titres automatiques de YouTube : approximatifs, peu clairs et parfois carrément incohérents, leur qualité laisse encore à désirer.
  • Collectionner les backlinks : ces fameux liens entrants sont aussi importants que le choix de vos mots-clés. Ils indiquent aux principaux moteurs de recherche, à commencer par Google, que votre contenu suscite de l’intérêt et qu’il se démarque par sa qualité. Pour obtenir ces liens externes, misez d’abord sur la promotion de votre vidéo : son potentiel viral pourra être démultiplié sur les réseaux sociaux. Partagez également votre contenu avec votre entourage professionnel, vos clients et prospects, vos collaborateurs au sein de l’entreprise. Provoquez les réactions des internautes avec un call to action accrocheur, qui peut simplement consister à demander aux visiteurs de partager la vidéo. Modérez les commentaires, faîtes vivre la discussion autour de votre vidéo. Enfin, privilégiez toujours la qualité du contenu à la quantité : soignez le scénario et les dialogues, veillez à la qualité de l’image et du son, surprenez les internautes par un format inédit. Résultats garantis !

Comment mesurer l’efficacité de vos vidéos ?

Quel que soit le type de site web que vous administrez ou optimisez, chacune des actions que vous engagez (sur le plan du marketing, de la vente ou encore de la promotion des contenus) doit pouvoir être évaluée. Il est essentiel de définir des instruments de mesure qui soient à la fois fiables et opérationnels : ce sont les fameux key performance indicators, ou KPI.

Et les vidéos n’échappent pas à la règle : vous devez pouvoir quantifier, mesurer ou évaluer les effets de ce type de publication afin d’ajuster votre stratégie de contenu et/ou de l’optimiser. De telles mesures pourront aussi mettre en évidence d’éventuels problèmes techniques, qui n’apparaissent pas toujours au moment de la publication.

Quels KPI pour vos vidéos en ligne via votre tracking ou Youtube ?

Pour évaluer l’efficacité des vidéos que vous publiez sur votre site ou sur votre blog, plusieurs KPI peuvent être retenus en fonction de vos objectifs. Les indicateurs clés de performance d’une vidéo sur un site e-commerce seront différents de ceux d’un blog ou du site d’un consultant, par exemple.

Avant de piocher parmi cette liste non-exhaustive de KPI pour vos vidéos en ligne, prenez donc le temps d’affiner votre stratégie et vos objectifs. Cette vidéo a-t-elle pour mission d’augmenter le trafic sur votre site, de convertir les internautes en clients ou simplement de les divertir dans un processus de fidélisation ? En fonction de votre (ou vos) réponse(s) à cette question, vous pourrez sélectionner les bons indicateurs dans cette liste avant de la compléter :

  • Le nombre de vues : facile à identifier sur YouTube, leader de la vidéo sur le web, le nombre de vues vous donnera une idée assez précise de l’impact de votre vidéo. Plus encore, il vous permettra d’ajuster vos efforts de promotion si vous constatez que vos contenus sont peu, ou pas du tout consultés.
  • Le nombre de commentaires : cet indicateur vous donnera un aperçu des réactions suscitées par votre vidéo. Il vous permettra aussi d’identifier la source du problème si votre contenu n’attire pas suffisamment de trafic : une vidéo peu consultée mais très commentée souffre d’une mauvaise promotion, tandis qu’une vidéo très consultée qui n’entraîne pas ou peu de commentaires doit être remaniée au niveau du contenu.
  • Les commentaires : il ne suffit pas de les compter, il vous faudra également les lire ! Les internautes seront bien souvent les premiers à vous dire ce qui ne fonctionne pas, le cas échéant, dans votre vidéo. Prenez ces commentaires en considération pour améliorer vos contenus, et n’hésitez pas à répondre aux éventuelles questions des visiteurs.
  • Le taux de clic : si vous avez intégré un call to action dans la page de votre vidéo, combien d’internautes cliquent dessus après l’avoir visionnée ? Quel que soit le résultat obtenu, vous devrez constamment travailler à faire croître ce taux de clic —tant par l’optimisation technique que par l’optimisation éditoriale.

Vous l’aurez compris, la vidéo s’impose désormais comme un contenu web majeur. Il est donc essentiel d’y avoir recours pour promouvoir votre business en ligne, à condition de veiller à son optimisation. Et ne vous y trompez pas : l’optimisation et la qualité d’une vidéo ne saurait se résumer à son référencement . L’expérience de l’utilisateur doit rester au centre de votre démarche pour que votre vidéo produise les effets souhaités !

Abonnez-vous à notre Newsletter !

1 Comment
  1. Répondre

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec l’intérêt des vidéos…mais quel travail !
    Du coup, l’intérêt se limite aux gros budgets, ou activités pour lesquelles la vidéo est indispensable.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.