Comment éviter les pénalités Google ?

Aucun commentaire

Lorsque l’on optimise un site Internet pour améliorer son référencement, il est important de respecter certaines règles édictées par les moteurs de recherche. En effet, si vous ne suivez pas ces règles, vous risquez une pénalité qui peut se révéler désastreuse pour votre site web.

Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur les pénalités Google :

  • Quels sont les risques si votre site est touché ?
  • Quelles sont les différences entre les pénalités automatiques et manuelles ?
  • Et si votre site Internet est malheureusement touché par une pénalité, est-ce qu’il existe une solution fiable pour s’en sortir ?

Quelles sont les risques d’une pénalité Google sur votre site Internet ?

pénalite Google

Les pénalités Google peuvent avoir de nombreuses conséquences sur votre site Internet.

La première est le déclassement des pages bien positionnées de votre site web. Les webmasters s’en rendent généralement compte à cause d’une baisse brutale du trafic. Cette dernière s’explique par une chute du positionnement.

La seconde est la désindexation de certains de vos contenus. Par exemple, si un filtre Google identifie du contenu dupliqué sur votre site, des mesures de désindexation seront prises. Ces pages au contenu dupliqué n’apparaîtront plus dans les résultats du moteur de recherche.

Enfin, la troisième conséquence est crainte par les webmasters et référenceurs du monde entier. En effet, Google peut inscrire votre site web sur une liste noire (la fameuse blacklist). Dans ce cas, votre site Internet ne sera plus du tout visible sur les résultats du moteur de recherche.

Les pénalités automatiques : Google Panda et Google Penguin

Comme vous le savez peut-être, il existe des pénalités automatiques ainsi que des pénalités manuelles. Commençons par nous intéresser aux pénalités automatiques de Google. Celles-ci sont appliquées par des filtres de l’algorithme.

Google Panda est un filtre dont l’objectif est de lutter contre le contenu de faible qualité. Lancé en 2011 afin d’améliorer la qualité des résultats du moteur de recherche, ce filtre a fait couler beaucoup d’encre dans le monde du référencement : les fermes de contenu, les comparateurs de prix ainsi que les sites Internet possédant une grande part de contenu dupliqué ont subi de fortes pénalités suite à la mise en place de Google Panda. Ils ont ainsi vu leur positionnement baisser et certains de leurs contenus ont également souffert d’une désindexation.

Google Penguin, lancé en 2012, est un filtre pénalisant les actions abusives d’optimisation. La mauvaise qualité des backlinks, mais également la vente, l’achat et l’échange de liens artificiels sont notamment visés par ce filtre de Google. Il est à noter que ce filtre est désormais (septembre 2016) partie intégrante de l’algo de Google. Une pénalité peut être revue rapidement par le moteur, de plus  la dernière version déployée de penguin (4.0), ne cible plus l’ensemble du site mais des pages ou groupes de pages.

Les pénalités manuelles

Des salariés de Google peuvent également condamner votre site Internet avec une pénalité manuelle. Leur travail est de repérer les sites web mettant en place des actions de référencement black hat afin d’améliorer leur positionnement sur le moteur de recherche. Ainsi, la répétition abusive de mots clés, le texte caché ou encore l’utilisation de liens artificiels peuvent aboutir à une pénalité manuelle.

Que faire si votre site est touché par une pénalité Google ?

Votre site Internet a perdu de nombreuses positions de façon brutale ? Cela fait suite à une mise à jour majeure du moteur de recherche ? Dans ce cas, il s’agit sans doute d’une pénalité automatique. Rassurez-vous : il est tout à fait possible de rectifier le tir. Nous vous recommandons de vous rapprocher d’une agence spécialisée en référencement. Les pratiques de votre site seront ainsi analysées et des actions correctives pourront être mises en place : désoptimisation de vos textes, amélioration de la qualité du contenu, élimination des liens factices…

Vous pensez subir une pénalité manuelle ? Vous pouvez le vérifier en vous rendant dans votre Search Console. En effet, toutes les actions manuelles à l’encontre de votre site Internet y sont identifiées. Dans le cas d’une pénalité manuelle, il est tout à fait possible de demander à Google d’examiner à nouveau votre site. Mais attention, avant cela, il sera nécessaire de revoir les techniques de référencement que vous utilisez. Lorsque votre site Internet répondra de nouveau aux critères de qualité de Google, vous pourrez le soumettre aux équipes du moteur de recherche.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
Aucun commentaire
     

    Ajouter un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.