Duplicate Content : quels risques et comment l’éviter ?

Les pénalités imposées par Google en matière de duplicate content constituent la hantise des webmasters et des rédacteurs web. Une problématique majeure à laquelle ils sont quotidiennement confrontés dans l’exercice de leurs fonctions. Mais qu’entend-on par duplicate content ? Quelles peuvent être les sanctions y afférentes ? Comment y échapper ? Voici des recommandations à rendre sans modération pour optimiser la qualité et l’originalité des contenus de votre site.

Qu’est-ce que le duplicate content ?

Le terme duplicate content fait référence à un cas de similitude de contenus observé sur deux ou plusieurs pages renvoyant à un même site ou à des sites différents. On référence deux types de duplicate content ciblés par l’algorithme Google Panda : :

  • L’intrasite ou duplicate content interne

Vous êtes en présence d’un contenu dupliqué de type interne quand il y a copier-coller d’une réalisation éditoriale visible sur des pages différentes de votre propre site, qu’elle soit intégrée d’une manière volontaire ou non. Une autre possibilité est le jumelage de deux adresses web qui donnent accès à une même page du site en question.

    • L’intersite ou duplicate content externe

Pour cette classe de duplication, il s’agit le plus fréquemment d’un plagiat de contenus des fiches produits des fournisseurs. Ces derniers étant présents sur deux sites distincts.

Des risques à ne pas minimiser

Il faut savoir que dupliquer un contenu risque de nuire à votre image et à la crédibilité de votre site. En effet, les internautes veulent des contenus originaux, offrant une plus-value qui leur permettra de vous distinguer et de mieux retenir les informations que vous leur partagez.
De plus, vous risquez de lourdes sanctions de la part de Google si celui-ci s’aperçoit que vous avez reproduit tout ou partie d’un contenu appartenant à un autre site. Cela pourrait occasionner un très mauvais référencement, voire un déclassement ou une désindexation de votre site web.

Comment éviter le duplicate content

L’une des difficultés majeures du métier du Web réside dans l’obligation de rechercher constamment un meilleur moyen d’optimiser la qualité et l’authenticité du travail d’écriture. Pour y arriver, ci-après quelques points à prendre en compte :

Encore et toujours des descriptions authentiques :

Choisissez l’originalité comme fondement de votre contenu ! Évitez notamment de reprendre les descriptions des fiches produits constructeurs. Le mieux serait de suivre votre propre voie en retenant juste l’essentiel.

Balises titles, méta-description et excerpt uniques :

Utilisez des Titles et des Méta-descriptions spécifiques à chaque page pour que celle-ci soit bien référencée par les moteurs de recherche. Un excerpt unique est aussi à privilégier.

URLs canoniques :
Si plusieurs de vos pages présentent des contenus similaires, vous pouvez demander à Google de n’en indexer qu’une seule pour éviter d’être pénalisé. Même en étant invisibles sur les moteurs de recherche, les autres pages resteront bien évidemment accessibles par les internautes lorsqu’ils navigueront sur votre site.

Des redirections 301 en cas de refonte  :
Ce système vous permettra principalement de rediriger les URLs de votre site web antérieur vers les URLs de votre site fraîchement créé.

Peut t-on vérifier que l’on a pas été victime de duplicate content ?

Il existe heureusement quelques outils pour vérifier que votre contenu n’a pas plagié tels que Positeo, Webconfs, ou encore Siteliner.
Enfin, Google Search Console permet également de savoir si vous êtes victime d’une pénalité de Google à cause de cette mauvaise pratique.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

No Comments

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.