Le projet Index Mobile First de Google aura-t-il lieu cette année ?

[yoast-breadcrumb]

Alors que Google a prévu de clore son projet Index Mobile First pour le mois de septembre 2020, la crise sanitaire liée au Covid-19 n’arrange pas les choses. Dans un post de blog récent, la firme de Mountain View a annoncé que ce programme sera repoussé de quelques mois supplémentaires. Cela laissera le temps aux webmasters de revoir leurs sites en effectuant les mises à jour exigées par le moteur de recherche.

Focus sur le projet Index Mobile First (IMF) de Google

Initié pour la première fois en novembre 2016, le projet Index Mobile First de Google n’a été lancé qu’en octobre 2017. Il s’agit d’une nouvelle méthode d’indexation visant à analyser les sites en explorant leur version mobile, et non plus leur version desktop. Concrètement, Googlebot va évaluer la pertinence d’une page web en parcourant en priorité la version mobile de celle-ci, plutôt que la version « desktop ». Ce changement implique l’optimisation de la page référencée afin qu’elle puisse répondre aux exigences d’un crawl mobile-first. Ainsi, ce sont les résultats de cette analyse qui serviront de base aux moteurs de bureau et mobile de Google une fois que le site est intégré dans l’IMF. Un an après le lancement de ce programme, Google avait annoncé qu’environ la moitié de ses pages de résultats de recherche (SERP) étaient issues de l’IMF. Dans une analyse récente rapportée par BDM, le géant américain a constaté que 70% des sites qui apparaissent dans ses résultats de recherche sont déjà mis à jour. Avec la crise sanitaire actuelle, impossible pour Google de terminer son projet à temps. Il faudra donc patienter et attendre que la situation s’améliore.

Une date de clôture repoussée

Malgré la bonne volonté de Google d’accélérer l’avancement de son projet, il ne pourra pas l’achever avant la fin de cette année. Pour l’heure, plusieurs sites posent encore problème, car ne répondant pas encore aux exigences de l’index mobile-first. Sur son blog destiné aux webmasters, le moteur de recherche a confirmé le report de l’achèvement du projet en mars 2021. Pour le moment, il continue à intégrer les sites conformes à ses attentes à l’indexation mobile-first.

Indexer son site dans l’IMF : rappel des bonnes pratiques

Indexer son site web au travers de l’IMF implique l’optimisation de celui-ci. Comme toujours, Google invite les webmasters à se conformer à ses exigences pour être visibles dans ses résultats de recherche. Voici donc un rappel des bonnes pratiques à adopter :

Avoir un site compatible mobile

Comme son nom l’indique, l’Index Mobile First exige des sites compatibles en version mobile. Google recommande ainsi aux webmasters de créer des sites responsive design, peu importe le système utilisé.

Proposer un seul et même contenu

Que ce soit sur desktop ou sur mobile, les webmasters doivent proposer le même contenu sur les deux versions. Cela concerne notamment :

  • Les textes, les images, les liens et les vidéos.
  • Les métadonnées : title, description, robot.
  • Les balises de données structurées.

Il est conseillé de bien vérifier toutes ces données en cas de nouveau site ou de refonte.

Éviter d’utiliser la valeur « noindex »

Pour des raisons pratiques, les pages mobiles ne doivent pas être en « noindex ». Concernant la gestion des images et des vidéos, le « lazy loading », technique qui vise à attendre une action du visiteur pour uploader certaines parties de la page web. Il en va de même avec la comparaison des contenus bureau/mobile, la gestion du robots.txt, etc. Il s’agit ici d’une liste non exhaustive des erreurs que rencontrent le plus souvent les ingénieurs de Google. En cas de doute, mieux consulter les conseils du moteur sur les bonnes pratiques spécifiques à l’IMF.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

No Comments

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.