Elyes AMMAR rejoint le pôle off-site : présentation

3 Commentaires

Article un peu particulier aujourd’hui puisque j’accueille Elyes qui a rejoint il y a quelques semaines le pôle off-site de l’agence. C’était donc l’occasion idéale de réaliser une interview afin qu’il se présente.

Elyes-Ammar

Bonjour Elyes, peux-tu te présenter brièvement ?

Hello Florent, j’ai grandi à Paris où j’ai fait mes études dans l’informatique et le multimédia. Durant mon cursus universitaire, j’ai développé de nombreux sites Internet personnels. À l’issue de mon Master et pour assouvir ma soif de voyage, j’ai continué de travailler sur ces projets personnels et des projets clients tout en parcourant le monde.

Comment es-tu venu dans le monde du SEO ?

C’est en 2010, à l’occasion d’un stage de développement PHP/MySQL, que j’ai eu à développer un outil de semi automatisation du référencement des sites de l’entreprise chez qui je travaillais (une superbe entreprise que je remercie grandement). C’est là que j’ai découvert ce que voulait réellement dire le SEO.

Prenant conscience de la puissance de ce levier, j’ai immédiatement mis en place des essais (avec d’autres méthodes que la semi automatisation) sur mes propres sites pour voir si les techniques prenaient et ça marchait ! C’est de cette façon que je me suis découvert une nouvelle passion !

Quelques temps après, j’ai connu l’e-reputation, un secteur nécessitant des connaissances aussi bien en SEO, en RP, en droit ou encore en Community Management. Cette pluralité permet de mieux visualiser un projet dans son ensemble et ainsi, de définir les meilleures actions à mettre en place.

Pas mal de changements sur Google ces dernières années, comment penses-tu que le métier de référenceur va évoluer dans les prochains mois ?

Ces dernières années, et encore aujourd’hui d’ailleurs, on voit des sites conçus exclusivement pour les robots de Google en oubliant que de vrais internautes vont consulter les pages. Ces abus ont aboutis à une contre attaque de la part du géant de Mountain View.

D’un point de vue interne, à mon sens, il faut proposer une expérience utilisateur pertinente sans en faire trop en rajoutant des liens à tout va. Le référenceur qui gère la partie on-site doit donc être à même d’évoluer dans ces conditions, en ayant une approche plus globale et en comprenant davantage le besoin du visiteur.

Du côté externe, il y a également eu un tas d’abus avec des obtentions de liens aux ancres sur-optimisées sur des sites dédiés à 100% au SEO. Un grand nombre de ces plateformes ont été pénalisées et beaucoup ont fermé. Pour moi, il est important de se remémorer l’expression française “référencement naturel”. Le deuxième mot est très important. On doit s’orienter vers des solutions davantage naturelles avec des liens vraiment pertinents.

Que penses-tu que ta « pierre » e-Reputation peut apporter aux stratégies SEO de l’agence ?

Dans le SEO classique, on cherche au maximum à pousser une page d’un seul et unique site sur une requête ou des requêtes similaires. D’un point de vue e-reputation, on cherche à valoriser de nombreux contenus présents sur différents sites, à propos d’une personne, une marque, un lieu, etc. L’idée est de monopoliser la première page de Google et idéalement les suivantes avec des résultats qui nous intéressent.

Ce qui est captivant dans le travail d’e-reputation, c’est qu’on améliore l’image d’une personne physique ou morale en apportant un nouveau type de contenu vraiment qualitatif, tout en optimisant le référencement du client. Cette “pierre” peut donc apporter de nouveaux types de liens plus naturels, tout en valorisant les clients.

J’ai d’ailleurs hâte d’expliquer ce levier aux clients dans le cadre des formations proposées par l’agence.

Quelles sont tes stratégies de Netlinking préférées ?

Une bonne stratégie de netlinking consiste à faire le maximum de liens qualitatifs tout en étant le plus naturel possible. Chercher à n’avoir que des liens Dofollow n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Un bon lien doit être un lien qui sera cliqué par un internaute et pas seulement vu par les robots de Google.

Pour un netlinking optimal, il faut sortir des sentiers battus et chercher de nouvelles pistes. Ça prend bien plus de temps qu’un simple annuaire généraliste, mais quand on a une vision long terme, c’est nettement plus pérenne.

Tu as édité pas mal de sites, quel est ton CMS de prédilection ? Pour quelles raisons ?

WordPress ! C’est évolutif, entretenu par une énorme communauté, adaptable à un tas de types de sites, compréhensible pour des débutants quand on veut sous-traiter certaines tâches, etc. Les raisons ne manquent pas et ce qui est sûr c’est que je ne peux plus me passer de ce CMS.

Que peut-on te souhaiter pour ton arrivée chez SEOh ?

Un bon épanouissement, de belles rencontres et un bon netlinking !

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
3 Commentaires
  1. Répondre

    @Rémi : Merci pour ce message ! Le développement web est tout de même d’une grande nécessité dans le cadre du SEO, quand il est travaillé de façon approfondie. Comme tu le dis, je ne suis certainement pas le dernier 🙂

    @Maximilien : Merci pour le retweet. Rendez-vous en Avril pour mon prochain article 🙂

  2. Répondre

    interview très intéressante que je viens de relayer ! J’espère voir d’autres articles d’Elyes sur le blog dans les semaines à venir 😉

  3. Répondre

    Encore un développeur qui tombe sous les charmes du SEO, ce ne sera pas le premier et certainement pas le dernier 😉
    Concernant le choix tu CMS je le rejoins complètement, j’avoue que si il ne fallait en choisir qu’un seul, je me tournerais également vers WordPress, pour en avoir testé quelques autres, aucun comme le dit si bien Elyes ne regroupe autant de points positifs : Modulable à souhait, disposant d’une communauté ultra active et accessible de « presque » tous !!!

 

Ajouter un commentaire