De nouvelles pénalités contre les liens sortants factices

Aucun commentaire

Le week-end du 9 avril 2016 aux Etats-Unis, certains webmasters ont pu découvrir sur Google Console, un message leur indiquant que leur site Internet était touché par une pénalité manuelle. Une action visant les sites sur lesquels il est possible de trouver des liens sortants factices, une stratégie qui selon Google, vise à manipuler son algorithme.

Dans cet article, l’équipe de SEOh vous propose de faire le point sur ces fameux liens sortants factices ainsi que sur la véritable cible de Google, les blogueurs testeurs.

Que sont les liens sortants factices ?

blogueurs liens sortants factices

Les référenceurs savent que Google donne une grande importance à la qualité des liens entrants sur un site Internet. Mais les liens sortants sont aussi un critère de pertinence pour la firme de Mountain View. C’est pourquoi, il est essentiel de suivre les règles édictées par Google pour créer un profil de liens entrants et sortants de bonne qualité et ainsi éviter les pénalités.

Mais que sont les liens sortants factices ? Ce sont des liens dont l’objectif est d’augmenter la popularité d’un site Internet de façon artificielle. L’achat de liens, une pratique encore très courante sur le web, est donc une stratégie qui ne plaît pas au célèbre moteur de recherche. La preuve, il y a quelques semaines, avec le nouvel avertissement de Google aux blogueurs-testeurs qui font des articles sponsorisés.

Les blogueurs-testeurs dans le viseur de Google ?

Il y a quelques semaines, les équipes de Google ont lancé un avertissement aux blogueurs-testeurs pour les inviter à indiquer clairement les partenariats dans leurs articles. Les liens présents dans ces articles doivent aussi être placés en nofollow et non plus en dofollow.

L’action qui a été mise en oeuvre par Google à partir du 9 avril 2016 semble donc être une réponse claire à cet avertissement : les blogueurs-testeurs qui continuent d’enfreindre les règles peuvent subir des pénalités manuelles.

Des pénalités manuelles aux Etats-Unis… bientôt la France ?

Pour l’instant, ces pénalités manuelles ont uniquement touché des sites Internet présents aux Etats-Unis. Cependant, le risque existe bien en France. Il n’est pas rare qu’une pénalité lancée dans un premier temps aux Etats-Unis soit ensuite déployée dans d’autres pays. Si vous possédez un blog et que vous faites régulièrement des articles sponsorisés, il peut être pertinent de tenir compte de l’avertissement de Google pour éviter une pénalité manuelle dans les semaines qui viennent : commencez par passer vos liens dofollow en nofollow.

Que faire si mon site est touché par une pénalité manuelle à cause de liens sortants factices ?

Il est trop tard pour votre site Internet ? Dans ce cas, il existe 2 solutions :

  • Passez en nofollow les liens sortants présents sur votre site web et qui sont identifiés comme étant en dofollow.
  • Redirigez ces liens vers une page bloquée par le robots.txt. Il faudra ensuite que vous renvoyiez l’internaute vers la page de destination d’origine.

Mais attention, cela peut prendre un certain temps avant que Google tienne compte des modifications apportées sur vos articles sponsorisés et lève la pénalité qui touche votre site Internet.

Qu’en pensez-vous ? Vous sentez-vous concerné par l’action de Mountain View ? Ces pénalités qui touchent les Etats-Unis peuvent-elles inciter les blogueurs-testeurs à respecter les règles édictées une nouvelle fois par Google il y a quelques semaines ?

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
Aucun commentaire
 

Ajouter un commentaire