Version mobile, responsive ou application pour une visibilité optimale ?

1 Commentaire

Depuis le 21 avril 2015, les webmasters ne peuvent plus ignorer le fait que Google donne une importance grandissante à l’expérience utilisateur sur mobile. Dans cet article, l’équipe de l’agence SEOh vous invite à faire le point sur les différentes alternatives pour les sites Internet ainsi que sur l’impact de ce choix sur le référencement : version mobile, responsive ou même application mobile ?

La compatibilité mobile : un critère de haute importance pour Google !

référencement responsive mobile

Il y a un an, Mobilegeddon a beaucoup fait parler de lui. Cette mise à jour de l’algorithme de Google a poussé de nombreux webmasters à faire développer une version mobile. Cependant, malgré le boost de positionnement promis par Google sur les résultats mobiles, l’impact est resté assez faible. Mais Google n’a pas dit son dernier mot : en mars 2016, avec le lancement du format AMP et très bientôt en mai 2016, avec une amélioration de l’algorithme sur mobile. La compatibilité mobile est donc un chantier de la plus haute importance pour Google.

Et cela n’a rien d’étonnant. L’expérience utilisateur sur les sites mobiles n’étant pas encore optimale dans de nombreux cas : qui n’a jamais abandonné la navigation d’un site sur son smartphone, car celui-ci n’était pas adapté au terminal ?

Faut-il penser une version mobile ou responsive pour son site Internet ?

C’est décidé. Avant la prochaine mise à jour de Google, vous voulez proposer aux internautes une version mobile ou responsive de votre site Internet. Une très bonne initiative pour booster votre positionnement dans les résultats mobiles, mais aussi pour améliorer l’expérience utilisateur : vous obtiendrez un bien meilleur ROI avec un site adapté à son terminal.

Mais que faut-il choisir entre la version mobile et responsive ? Nous parlerons des applications un peu plus tard dans cet article. Ces deux alternatives sont tout à fait cohérentes d’un point de vue SEO. A condition de posséder les connaissances nécessaires pour les optimiser efficacement. C’est pourquoi, l’accompagnement d’un spécialiste du référencement mobile est bien souvent indispensable.

Pour faire votre choix, il faudra que vous pesiez le pour et le contre pour chacune des solutions.

Ainsi, un site Internet responsive s’adapte automatiquement à la résolution de son support. Un seul site Internet doit donc être développé : le même sur ordinateur, sur smartphone et sur tablette. Ce choix peut donc être très pertinent si vous ne souhaitez pas développer plusieurs versions pour votre site Internet. Alors que la version mobile est un second site Internet qui se charge automatiquement lorsque le moteur de recherche identifie que l’internaute est sur un terminal mobile. Un choix qui demande un second développement (et donc du temps et de l’argent !), mais qui peut être une bonne solution si vous souhaitez apporter une expérience utilisateur unique aux internautes sur smartphones et tablettes.

Le référencement des applications mobiles en question

L’application mobile est un choix pertinent pour certains sites Internet. Mais pas pour tous. Il peut être pertinent d’en faire développer une si grâce à celle-ci, vous allez pouvoir répondre à un besoin réel de l’internaute, ce qui n’est pas forcément possible avec une simple version mobile ou responsive. N’oubliez pas que l’internaute va devoir faire l’action de télécharger votre application puis de l’ouvrir pour l’utiliser : un chemin un peu moins direct qu’avec une simple recherche sur Google.

L’application mobile est un choix pertinent dans un cas comme le vôtre ? Pour améliorer son positionnement sur les stores de votre choix, vous allez devoir respecter les règles de l’ASO : App Store Optimization. Là aussi, un spécialiste peut vous accompagner et vous faire des recommandations optimales.

Quel choix avez-vous fait pour votre site Internet : version mobile, responsive ou application ? Qu’attendez-vous de la mise à jour de Google prévue pour le mois de mai ?

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
1 Commentaire
  1. Répondre

    Dans la plupart des cas que j’ai connu, on est plutôt parti sur du responsive pour pas que la gestion tourne à l’usine à gaz (surtout en ecommerce) même si c’est difficile à configurer au début.

 

Ajouter un commentaire