Comment créer un rapport de performance SEO efficace ?

Aucun commentaire

Quelque soit le projet SEO que l’on engage, à partir du moment où le projet dure dans le temps, il convient de mettre en place un suivi des performances cohérent et efficace. Cela permet non seulement de mesurer l’impact de nos actions sur le site mais aussi de prendre des décisions stratégiques pour la suite. Voici quelques rappels utiles sur le sujet.

 

Un premier point essentiel : la définition des KPI

Le premier point essentiel au lancement d’un projet SEO est la définition des KPI qui feront l’objet d’un suivi régulier (hebdomadaire ou mensuel selon les cas). Il y a tout d’abord les KPI de base que l’on suit pour la majorité des sites : par exemple le suivi du CA pour un site e-commerce. Parmi les KPI intéressants on retient également ceux liés au référencement : positionnement, trafic seo, durée moyenne d’une visite, nombre de pages vues, etc.

Il y a également des KPI spécifiques à certaines typologies de sites (le panier moyen pour un site e-commerce ou le nombre de formulaires renseignés pour un site vitrine par exemple) qui sont très utiles pour mesurer les performances réelles du site, au delà de la simple acquisition de trafic.

Le suivi de KPI plus « techniques » est également à prévoir comme par exemple :

  • Le nombre de pages indexées,
  • Les erreurs d’explorations,
  • Le nombre de liens entrants.

Ces données qui n’ont rien à voir avec les performances sont très importantes pour la prise de décision.

Enfin, il y a des KPI plus spécifiques si l’on a besoin de visibilité sur un sujet très précis : le téléchargement d’un document en ligne par exemple ou bien la durée d’une visite sur une page bien précise du site. En fonction du business model du site, c’est à vous de définir les éléments les plus importants à suivre.

 

La configuration du suivi et l’installation des outils :

Quand on a listé l’ensemble des KPI on peut passer à l’étape de la configuration et cela passe par des outils appropriés comme Google Analytics pour ne citer que lui. Après avoir créé le compte et configuré correctement les différents objectifs à suivre via l’interface, on peut récolter les données à notre disposition.

Si on part d’un site neuf, on a bien évidemment aucun historique de référence : l’enjeu portera donc sur les données suivantes. Si le site a déjà un historique, il est intéressant de l’étudier en mettant en avant les évènements importants qui ont eu lieu sur la période précédente au lancement du projet. Ceci peut permettre par exemple de détecter une pénalité et de ne pas aborder une stratégie d’acquisition de liens sans considérer ce point.

De la même façon, pour le positionnement, l’utilisation d’un outil de suivi comme Myposeo s’avère indispensable. L’idée ici n’est pas uniquement de suivre le positionnement de chaque mot clé mais de pouvoir également avoir accès rapidement aux mots clés positionnés dans le TOP 3, TOP 5 et TOP 10 et ainsi avoir une vision claire des mots clés générateurs de trafic. On pourra également s’attarder sur les mots clés qui sont proches d’atteindre ces positions (un mot clé en 11ème position peut faire l’objet d’un focus par exemple pour le pousser vers la première page).

En résumé, un bon suivi des performances permet donc une prise de décision cohérente et efficace. Outre la possibilité des mettre en valeur les performances du site, l’objectif est véritablement de prendre les bonnes décisions au bon moment.

Et vous comment construisez-vous vos rapports ? Quelle part accordez-vous à ce travail pour un projet SEO à long terme ?

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
Aucun commentaire
 

Ajouter un commentaire