Comprendre les micros data et leur impact sur le SEO

Aucun commentaire

Depuis quelques années, on parle de plus en plus de concepts comme le web sémantique ou les microdonnées dans le milieu du référencement. Ces derniers peuvent sembler difficiles à comprendre au premier abord, alors qu’en réalité, ce n’est pas forcément le cas.

L’équipe de SEOh vous propose de faire le point sur ce qui se cache derrière le concept de microdata afin de mieux comprendre quel peut être son impact sur le SEO !

Que sont les micros data ?

Les micros data, qui sont aussi appelées les microdonnées, ont un objectif très simple. Elles permettent d’enrichir et de donner du sens aux différents contenus qui se trouvent sur votre site Internet.

Lorsque vous visitez un site Internet et que vous lisez son contenu, vous en comprenez automatiquement le sens, c’est tout à fait normal, pour les robots des moteurs de recherche, c’est un peu différent.

En effet, lorsqu’ils indexent les sites internet, ils ne comprennent pas forcément le sens exact des contenus qui sont présents sur ceux-ci. Ils réussissent à identifier les termes importants, ce qui permet de positionner les sites dans les SERPs. Mais la compréhension des textes n’est pas innée pour les robots des moteurs de recherche. C’est là que les micros data entrent en jeu ! En effet, elles vont permettre une meilleure compréhension des pages : le moteur de recherche va enfin être en mesure de comprendre si une page parle d’une personne, d’un film, d’un livre ou encore d’une entreprise.

Les microdonnées permettent aussi de mettre en valeur les contenus dans les SERPs. En effet, si un site Internet renseigne ses micros data, il sera possible pour le moteur de recherche de produire ce que l’on appelle un Rich Snippet. Le Rich Snippet (ou extrait enrichi) apporte à l’internaute des informations complémentaires qui peuvent lui permettre de mieux définir si une page est pertinente par rapport à sa recherche.

Prenons l’exemple d’une page qui parle d’un livre et vend ce dernier. Sur la page de résultats du moteur de recherche, en plus du Title et de la Méta Description, pourront apparaître les éléments suivants : le prix du livre, les évaluations des lecteurs ayant acheté le livre, une photo de la couverture, etc.

 

Avec l’avènement du web sémantique, les moteurs de recherche ont pour objectif de toujours apporter des réponses plus pertinentes et plus intelligentes aux internautes. Et c’est justement cela que les données structurées permettent.

Comment est-il possible de les mettre en place sur son site Internet ?

Mettre en place les microdonnées sur son site Internet n’est pas compliqué. Par contre, cela peut prendre un peu de temps.

Pour résumer, les microdonnées sont des tags qui s’intègrent au code HTML des pages d’un site Internet. Nous vous conseillons d’utiliser les balises proposées par le site Schema.org. En effet, ce site, à l’initiative de plusieurs moteurs de recherche dont Google, a permis de structurer les données structurées : avant, il existait plusieurs langages et il était encore plus complexe de s’y retrouver !

3 éléments sont incontournables pour réussir à mettre en place les données structurées sur une page d’un site Internet :

  • Itemscope : celui-ci permet d’indiquer aux moteurs de recherche que vous créez un bloc avec des données structurées
  • Itemtype : celui-ci permet d’indiquer aux moteurs de recherche le sujet de la page, à savoir une personne, un livre, un film…
  • Itemprop : celui-ci permet de donner aux moteurs de recherche les propriétés du sujet de la page. Par exemple, pour un livre, vous pourrez indiquer son titre, son auteur et son genre.

Quel est l’impact des microdonnées sur le référencement ?

Les micros data ont un impact à ne pas négliger sur le référencement. En effet, ce langage permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre de quoi parlent les contenus présents sur le web : un atout pour mieux les indexer.

En ce qui concerne le Rich Snippet, l’intérêt est encore ailleurs. En effet, des études ont montré que les internautes ont tendance à cliquer davantage sur les résultats enrichis que sur les résultats classiques dans les SERPs. Rien d’étonnant à cela : ils ont plus d’informations à leur disposition et peuvent donc faire des choix plus éclairés ! Les données structurées permettent donc d’améliorer le taux de clic, et ça, c’est aussi un atout indéniable pour le référencement ! En effet, pour Google, il s’agit d’un signal très positif qui est pris en compte dans l’algorithme.

Intégrer les micros data à son site Internet : une stratégie d’avenir ?

Pour l’instant, vous n’avez pas encore intégré les microdonnées à votre site Internet ? Nous vous conseillons de commencer à travailler sur votre stratégie. En effet, l’avenir est au web sémantique. Si vous souhaitez améliorer ou même tout simplement pérenniser la présence de votre site Internet dans les résultats des moteurs de recherche, il est donc important de miser sur les données structurées !

N’hésitez pas à contacter l’équipe de SEOh si vous souhaitez vous faire accompagner dans la mise en place de votre stratégie.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
Aucun commentaire
 

Ajouter un commentaire