Les bonnes pratiques du SEO multilingue

Aucun commentaire

Votre site Internet s’adresse à plusieurs pays ? Vous souhaitez qu’il soit accessible en plusieurs langues ? Vous allez devoir mettre en oeuvre certaines bonnes pratiques pour optimiser le référencement de votre site web !

SEOh vous invite à faire le point sur ces quelques techniques :

Qu’est-ce qu’un site multilingue ?

référencement multilingue

Mais avant d’aborder les bonnes pratiques, qu’est-ce qu’un site multilingue ? Est-ce la même chose qu’un site multirégional ? Bien que la stratégie à mettre en place soit plus ou moins la même, ils ne définissent pas la même réalité. Ainsi, un site multilingue est disponible en plusieurs langues (Français/Anglais/Espagnol) alors qu’un site multirégional s’adresse à plusieurs pays (France/Belgique francophone).

Le SEO multilingue est-il plus complexe à mettre en oeuvre ?

Il ne faut pas penser la stratégie de référencement d’un site multilingue de la même manière que pour un site classique. Certaines méthodes doivent être mises en oeuvre pour éviter que Google n’indexe pas toutes vos pages, n’arrive pas à cibler ces dernières en fonction de la langue ou du pays et ne considère pas que votre site Internet se compose de contenu dupliqué.

Si vous utilisez un CMS, il faut savoir que certains plugins existent pour vous faciliter le travail. Cependant, même dans un cas comme celui-là, il peut être judicieux de faire appel à une agence de référencement pour éviter les erreurs !

Des recommandations pour réussir le référencement de son site multilingue ou multirégional

Google donne des consignes aux webmasters pour le référencement de leur site multilingue. Vous pouvez les retrouver à cette adresse.

Pour compléter ces précieuses informations, SEOh vous conseille quelques bonnes pratiques :

  • En amont de votre projet, faites une étude sémantique par pays. Vous ne devrez pas forcément cibler les mêmes mots clés en fonction que vous vouliez toucher des internautes francophones et germanophones. D’un pays à un autre, les attentes ne sont pas les mêmes et cela peut s’observer sur les volumes de recherche. De même, certains termes utilisés ne seront pas les mêmes en fonction des zones géographiques : un belge francophone n’a pas forcément le même vocabulaire qu’un suisse francophone. Plus qu’une étude sémantique, c’est donc même une étude de marché par pays et par langue à laquelle vous devez penser.
  • Les contenus de votre site devront être rédigés par des personnes totalement bilingues. En effet, si les textes ne semblent pas naturels, Google risque de considérer qu’il s’agit de spam. Il ne suffit donc pas d’utiliser un traducteur automatique. Au-delà du référencement, il faut aussi penser aux internautes : un site sur lequel les textes ne sont pas grammaticalement corrects ne donne pas une impression de confiance.
  • Ciblez vos URLs en fonction de la langue ou de la zone géographique que vous visez. Pour cela, il existe plusieurs possibilités : un nom de domaine avec une extension géolocalisée, un sous-domaine ou un répertoire.
  • Votre URL est générique ? Dans ce cas, sur Google Search Console, n’oubliez pas de configurer l’option de ciblage international.
  • Il est possible d’indiquer à Google qu’une même page existe dans plusieurs langues. Pour cela, il faut utiliser la balise Hreflang.
  • Sur votre site Internet, un même contenu risque de se retrouver sur plusieurs URLs ? Dans ce cas, c’est la balise canonical qu’il va falloir que vous intégriez à votre code afin d’éviter le contenu dupliqué.

Au final, le référencement multilingue est une combinaison de techniques qu’il faut mettre en place en plus des leviers traditionnels. Si vous avez le moindre doute par rapport à la mise en oeuvre de ces bonnes pratiques, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre agence de référencement !

Possédez-vous un site multilingue ? Avez-vous eu des difficultés pour son référencement ? Quelles techniques avez-vous mis en oeuvre pour contourner les problématiques du multilingue ?

 

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
Aucun commentaire
 

Ajouter un commentaire