Blogueurs : attention aux partenariats sponsorisés !

Aucun commentaire

En mars dernier, Google a mis à jour les règles à suivre par les blogueurs testant des produits envoyés gratuitement par les annonceurs sur son blog dédié aux webmasters. SEOh vous en dit plus sur les règles à suivre et sur les pénalités encourues en cas de partenariat sponsorisé déguisé.

Google et les partenariats sponsorisés : un combat qui ne date pas d’hier !

article sponsorisé

Google n’apprécie pas ce que l’on peut appeler les réseaux de liens factices. En 2014, c’est le service Buzzea qui en avait fait les frais… ainsi que les nombreux blogueurs qui utilisaient ce service pour percevoir une rémunération en l’échange d’un article sponsorisé.

Mais Google ne semble pas avoir dit son dernier mot. Le mois dernier, Mountain View a réaffirmé sa lutte contre les liens factices en rappelant aux blogueurs ainsi qu’aux annonceurs les règles à respecter. Une mise à jour de ces règles qui vaut pour un avertissement dans le milieu des blogs.

Mais au fait, qu’est-ce qu’un article sponsorisé ?

Lorsqu’un annonceur contacte un blogueur pour lui demander de parler de son service et de ses produits, mais aussi de placer un ou plusieurs liens dans son article vers le service ou produit en question en l’échange d’une rémunération, on peut parler d’article sponsorisé. C’est aussi le cas lorsqu’une marque envoie gratuitement des produits à tester aux blogueurs en l’échange d’un article avec un ou plusieurs liens. Dans le cas présent, Google cible principalement les marques qui envoient gratuitement des produits à tester, mais la logique reste la même pour les autres cas, tant qu’il y a une rémunération perçue.

3 consignes claires à respecter par les blogueurs et les annonceurs

Sur son blog pour les webmasters, Google rappelle les 3 règles à respecter en cas d’article sponsorisé :

  • Les liens ne doivent pas être en dofollow, mais en nofollow. Il s’agit de publicité et non de liens naturels. Ces derniers doivent donc être estampillés comme tel. Les blogueurs ne sont pas forcément au courant de cette règle. Et cela arrange bien les marques et les agences qui préfèrent obtenir un lien en dofollow, plutôt qu’en nofollow.
  • Les blogueurs doivent faire preuve de transparence en spécifiant dans l’article que ce dernier est rédigé en partenariat avec une marque ou une entreprise. Il s’agit d’une information légale qui a pour objectif d’éviter aux internautes de se faire tromper par un article commercial. Idéalement, cette mention doit être indiquée en début d’article. Il s’agit d’un problème courant, certaines agences et marques demandant aux blogueurs de ne pas indiquer la mention : un article sponsorisé ayant moins de poids pour les internautes qui n’ont pas forcément confiance dans la publicité.
  • Les blogueurs sont invités à rédiger des articles uniques et attrayants et ce, même lorsqu’il s’agit d’un partenariat sponsorisé. Il faut donc éviter de reprendre totalement les textes proposés par les agences et les retravailler en fonction d’un angle original et qui correspond à la ligne éditoriale du blog.

Des sanctions manuelles quelques semaines seulement après l’annonce de Google !

A l’origine, il ne s’agissait que d’un avertissement de la part de Google. Une annonce qui a eu le mérite de rappeler les règles aux annonceurs et aux blogueurs, qui sont encore trop souvent ignorées lors des partenariats sponsorisés. Quelques semaines à peine après cet avertissement qui pouvait permettre aux blogueurs de rectifier le tir sur leurs articles sponsorisés, Google a manuellement pénalisé des sites Internet sur lesquels des liens sortants factices ont été identifiés.

Reste encore une interrogation concernant l’identification des liens factices dans les blogs : en cas de non-respect des règles, comment Google peut-il s’y prendre pour identifier les liens qui sont naturels et les liens qui sont factices ? Un article de blog présentant un produit ou un service n’étant pas forcément de la publicité déguisée pour une marque ou une agence.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
Aucun commentaire
 

Ajouter un commentaire