Liens faciles – Les secrets de la nouvelle version de Google Alerts

6 Commentaires

Google Alertes

Beaucoup de clients me demandent ce qu’ils peuvent faire eux-même pour créer de nouveaux liens. Ma première recommandation est la suivante :
« Vous écoutez le web sur votre marque ou votre nom de site pour savoir ce qu’on dit de vous ? Et bien, faites d’une pierre 2 coups et utilisez ces alertes pour créer des liens. »
Comment ? Voilà une technique très simple pour créer des liens avec Google Alerts en 5 minutes par jour !

Cet article sert également de complément à ma conférence sur les techniques de netlinking en 2014.

L’art de créer une alerte

Google visite et analyse chaque jour des millions (milliards ?) de pages, alors il est évident d’utiliser un de ses outils pour être informé de ce qui se passe sur le net : Google Alerts !

Le fonctionnement de la nouvelle version de Google Alerts

1 – Définissez votre requête

Lorsque vous arrivez sur l’outil, tapez votre requête dans le champs prévu à cet effet :

Nouvelle interface de google alerte

 

Astuce

Ne tapez pas uniquement le nom de votre site/marque, mais excluez de votre recherche le nom de votre site ou de vos sites pour qu’il(s) ne vienne(nt) pas rendre les résultats inexploitables.

Pour faire cela ajouter à votre requête :  -inurl:monsite.com

Exemple de requête pour leboncoin : Leboncoin -inurl:leboncoin.fr

2 – Personnalisez-la

Ensuite il est utile de bien configurer la requête pour qu’elle soit la plus pertinente possible. Pour cela cliquez ici :

Ou cliquez pour personnaliser son alerte google

Voici les explications des différents champs qui apparaissent alors :

personnalisation de l'alerte

A – Fréquence : C’est la fréquence à laquelle vous allez recevoir les alertes. Une fois par jour c’est ce qu’on souhaite ici.

B – Sources : Vous pouvez le laissez en automatique ou sélectionner ce qui convient le mieux à votre marque.

C – Langue : On garde Français

D – Région : Correspond au pays, vous pouvez sélectionner France si vous voulez ignorer les résultats des autres pays francophones ou internationaux

E – Nombre de résultats : Changez pour sélectionner « Tous les résultats »

F – Envoyer à : Indiquez sur quel email lié à votre compte Google vous souhaitez recevoir les alertes (utiles pour faire vos filtres au niveau de votre boite mail)

Ensuite, vous cliquez sur « Créer une alerte » et c’est en place.

Utiliser Google Alerts pour son référencement

Maintenant que vous êtes averti quand quelqu’un parle de vous sur internet, il est temps d’exploiter cela pour obtenir facilement des liens. Comment ? Suivez simplement ces 3 étapes.

Jugez le potentiel de création du lien

C’est à dire de vérifier dans un premier temps que la source parle bien de votre site (ou de votre entreprise) et qu’il n’y a pas de lien vers votre site déjà présent dans la page.
Pour vérifier cela, afficher le code source de la page et faites une recherche sur votre url.

Exemple : si je veux vérifier qu’il n’y a pas de lien vers le bon coin dans mon code je vais rechercher dans mon code source : « leboncoin.fr »

Si les deux conditions sont remplies (on parle de vous et il n’y a pas de lien), il est temps de passer à la 2e étape.

Contactez le rédacteur

envoyer des mailsRecherchez la page de contact du site. En général, elle se trouve soit tout en haut de la page, soit tout en bas dans le footer. S’il n’y a pas de page contact, optez pour la page « A propos », « L’équipe », « Qui sommes nous ? », bref toutes ces pages susceptibles de contenir des informations de contact.

Pour réussir votre mail de contact, voici quelques règles à respecter :

  • Commencer par vous présenter : Un email avec @votresite.com et une bonne introduction de qui vous êtes et quel est votre rôle dans la société aura pour effet de mettre votre correspondant à l’aise, voir fier.
  • Toujours flatter le rédacteur : « Nous sommes vraiment heureux d’avoir été cité par vous« , « C’est avec plaisir que nous avons lu votre article où vous nous citez« . Jouer la carte « sympa » permet encore de dé-formaliser l’échange et augmente le taux de réponses.
  • Ne pas demander le lien à des buts SEO : Même si c’est un secret de Polichinelle, évoquez toujours le fait de « fournir une information plus complète à vos lecteurs« , de « permettre aux personnes le désirant d’en apprendre plus sur votre société« , … Cela permet de mieux faire passer le message en jouant la carte de l’intérêt du webmaster plutôt que le vôtre, et ce n’est pas un mensonge.

Vérifier et relancer

Dans le monde du web, votre interlocuteur aura vite fait d’oublier votre requête ! Ajoutez une tâche à votre To-Do et vérifiez si le lien est en place. Si ce n’est pas le cas, relancez gentiment le webmaster.

Astuce

Utilisez des modèles de mails avec des trous pour renseigner l’URL de la page où se trouve la mention et le prénom de votre interlocuteur.
Sur Gmail, je vous recommande « Canned response » que vous trouverez dans Paramètres > Labs.

Et voilà, j’espère que ces précisions vous ont été utiles. Sachez que cette technique me permet d’acquérir tous les mois quelques liens de plus pour mes clients.

 

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
6 Commentaires
    • Jérémy CHATELAIN
    • 11 août 2014
    Répondre

    @Michael : C’est vrai que l’outil est puissant mais il faut bien travailler sa requête sinon il a vite fait de nous faire remonter beaucoup de choses inintéressantes.

    @Dimitri : C’est vrai que je suis pas allé voir les autres outils car, bien entendu il en existe beaucoup d’autres, mais l’idée est portable donc ça ne devrait pas poser de soucis.

    @Cédric : Oui, la pertinence de la requête est la clé après libre à nous de l’ajuster à nos besoins.

    • Répondre

      Petite question…Quelle stratégie mettre en place pour obtenir des liens venant de très bons sites ? Merci d’avance pour ta réponse

  1. Répondre

    Merci beaucoup pour le partage car c’est vraiment une super astuce ! J’utilisais principalement Google Alerts pour suivre l’avis des internautes sur une ou deux marques. Ici c’est carrément tourner vers l’obtention de liens de qualité !

  2. Répondre

    Effectivement c’est une excellente technique. D’ailleurs, on pourrait même pousser encore plus loin en utilisant tout le panel d’opérateurs Google disponibles … ça me donne des idées de bon matin 🙂

  3. Répondre

    L’astuce est sympa mais personnellement j’utilise mention qui est génial !

  4. Répondre

    Bonjour,
    Et merci pour l’astuce. J’utilises beaucoup google alerts pour suivre l’actualité de mon domaine, mais je n’avais jamais pensé à le « détourner » de cette manière. Excellente idée pour assurer une veille ciblée sur son propre impact.

 

Ajouter un commentaire