Une mise à jour Google visant les pages satellites ?

2 Commentaires

Le 16 Mars dernier, vous avez certainement pu lire cet article sur le site de Google pour les webmasters. Ce sujet assez sensible a suscité ma curiosité, notamment sur les conséquences que pourrait avoir une telle mise à jour. A l’heure actuelle, il ne s’agit que d’une information de Google et rien n’a été concrètement mis en place, mais comme on l’imagine bien, cela ne risque pas de durer, surtout quand on voit que les résultats bougent déjà chez nos amis Américains. Compte tenu des pratiques SEO assez souvent borderlines qui peuvent découler des stratégies de pages satellites, il est préférable de savoir si notre site risque d’être touché ou non. satellite

Qu’est-ce qu’une page satellite ?

Le concept de pages satellites (qui rejoint celui des sites satellites) est simple : il consiste à créer une multitude de pages visant chacune un ou plusieurs mots clés pour cumuler du trafic sur un nombre important de termes différents. L’intérêt initial de cette pratique est donc de créer ces pages de la façon la plus rapide possible (en automatisant par exemple) avec une personnalisation des pages minimale et une intégration facile de ces pages pour le webmaster. Ce qui ne plaît pas à Google dans le cas présent, c’est que ce type de page vient souvent polluer les SERPs. Ces pages ne sont pas pertinentes pour deux raisons principales :

  • Les pages ne sont pas personnalisées (un seul gabarit/format pour une multitude de pages).
  • Le contenu n’est pas forcément intéressant pour l’internaute : le but de la page est de se positionner sur des termes précis, elle est donc optimisée en conséquence, sans forcément prendre en considération les attentes des internautes.

Qu’en est-il des stratégies locales pour le SEO ?

A l’annonce de cette mise à jour, j’ai immédiatement pensé aux sites qui ont une stratégie locale en SEO. En effet, si l’ont réfléchit bien aux conséquences potentielles d’une telle mise à jour, le réflexe est de penser aux sites travaillant sur des stratégies géolocalisées (voir l’article d’Elyes à ce sujet), comme des sites de petites annonces par exemple ou des annuaires qui vont multiplier les pages par villes, départements et régions.

Sur ces sites, on a l’habitude de fonctionner avec des formats de page qui génèrent, selon la base de données du site, des centaines voir même des milliers de pages à fort taux de similarité. C’est donc pour ces sites que mon intérêt se porte dans le contexte de cette update. Je pense qu’il faut casser, autant que possible, le format de ces pages afin de les différencier au maximum. Cela doit se faire par la balise <title> en premier lieu, mais aussi par les balises <hn> et bien évidemment le descriptif. Il faudra parfois envisager la solution de supprimer/modifier ce dernier s’il peut entraîner Google à considérer les pages concernées comme étant des pages satellites car trop similaires. Les descriptions ou <title> spinnés avec la ville comme seule variable sont donc à proscrire si on veut s’assurer un minimum de risque face à cette mise à jour. Je pense même qu’il faudra parfois envisager la suppression/modification du texte descriptif/contenu.

Je termine en précisant aussi qu’une bonne gestion de l’indexation me paraît être un point essentiel pour réduire les risques : en effet les pages à faible potentiel en SEO doivent selon moi rester désindexées. Cela permettra d’éviter de cumuler trop de pages d’un même format et qui risqueraient d’augmenter les « chances » de se faire toucher par cette update. L’idée est de préserver les pages à fort potentiel SEO en éléminant les pages les moins importantes.

Et vous , quel est votre avis sur le sujet ? Comment gérez-vous les sites ayant beaucoup de pages semblables ? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Les champs avec une * sont obligatoires
2 Commentaires
  1. Répondre

    C’est une vraie problématique et je pense aussi directement aux pages locales qui, naturellement, ont souvent une forte similarité.
    Varier titres et descriptions, cela tombe sous le sens. Et pareil, à mon avis il vaut mieux réduire son contenu pour le faire varier et que de mettre des contenus longs et trop similaires.
    On devra attendre la mise à jour pour voir ce qu’il en est. Je vois qd même mal Google faire tomber toutes les pages de ce type car, sauf abus, elles répondent généralement bien aux recherches des internautes. Peut-être cela sera-t-il pondéré en fonction des comportements mesurés ?

    • Il est certain que cette mise à jour peut potentiellement pénaliser des sites où les pages restent pertinentes en terme d’offres. Evidemment d’autres critères peuvent entrer en compte et notamment la confiance globale que Google peut avoir vis à vis du site et cela peut jouer en la faveur d’un site. Quoi qu’il en soit, une bonne maîtrise de l’indexation et du formatage des pages me parait nécessaire pour éviter la multiplication de pages à fort ratio de duplicate content qui seront responsables dans la majorité des cas d’une pénalité.

 

Ajouter un commentaire